PSMA Lu-177 x Ac-225

PSMA Lu177 x Ac225
PSMA Lu177 x Ac225

Disponible depuis 2015, le traitement des patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPCC) avec l’émetteur bêta Lutetium-177 a fait l’objet de plusieurs études de dosimétrie publiées à un stade précoce, qui ont démontrées des résultats prometteurs en phase 2. Et plus récemment, le recrutement pour le premier essai de la phase 3 vient de se clôturer (Vision of Endocyte / Novartis).

La science progresse et la médecine nucléaire attire de plus en plus de candidats. Les thérapies alpha ciblées (TAT) 225Ac-PSMA ou 213Bi-PSMA comportent des études dosimétriques préliminaires et des études observationnelles rétrospectives.

Ces premières expériences cliniques avec le 225Ac-PSMA démontrent une activité antitumorale prometteuse avec un taux de réponse psa> 50% de 63% -70%, et une durée de réponse de 10 à 15 mois, en plus de rémissions complètes chez environ 10% des patients, dont certains d’entre eux, sans rechute.
Des chercheurs de l’Institut allemand du cancer suggèrent que les deux radiopharmaceutiques soient utilisés dans le traitement du mCRPC en fonction du type de métastase.

Par Dr. Alice Viana, Conseillère Scientifique fondation Oncidium Brésil